Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

4-DIVERS

  • 2012/08 On joue à dessiner sur la Wii

    stephane Girel, peinture, illustration, dessin

     

    Ça me donne envie de le faire sur toile !

  • Bonne surprise

    Ce printemps, trois étudiants en Master 1 édition à St Cloud, ont choisi,

    dans le cadre d'un projet tutoré, de travailler sur ma production graphique.

    Un beau projet mené à bien par

    Gaïa Marty, Louis Lagarde et Chloé Samain-Raimbault

    Le résultat est visible ici :

    CLIQUEZ LÀ

  • LA PROMISE (02/2004-10/2008)

     

    LA PROMISE - copie.jpg
    20 ANS D'ENVIE - 5 ANS DE VIE
    C'est vrai que je n'y croyais plus vraiment, depuis une malheureuse expérience il y a 15 ans, j'attendais un peu que la BD revienne à moi.
    Et puis, début 2004, ce vœux cher à été exhaussé par Pierre Paquet, qui m'a proposé le scénario de Myriam Tonelotto.
    L'histoire laissait la place à une belle atmosphère, de quoi réjouir tout dessinateur.
    Les recherches ont étés vaillamment attaqués en Février 2004, et depuis j'ai promené les brouillons de ma "Promise" un peu partout
    lors de mes déplacements dans les écoles.
    Travaillant souvent dans des chambres d'hôtels tellement peu faites pour régaler les yeux, mais aussi à Porto-Vecchio durant les "vacances".
    Dans "La Promise", il y a donc biensur de l'Italie, mais je sais qu'il y a aussi un peu de Guéret, Nevers, Limoges, Aubagne ou de Corse.
    Et puis est venu le temps de la réalisation, et cette fois la belle à docilement encaissé environ deux déménagements.
    Il lui a fallu tout ce temps là, à notre BD, pour arriver jusqu'à vous.
    Du temps durant lequel de nombreuses pensées sont apparues.
    Tout d'abord pour Lax, qui m'a ouvert la route vers le dessin, quand en fin de seconde, mes parents n'ont plus su quoi faire de moi.
    Et puis, devant mes cadrages ce sont les clips de Thierry Rajic qui se sont installés dans ma tête; merci à lui.
    Il a du faire une petite place à Yan Nascimbene lorsque l'eau est montée, et qu'il a fallu suspendre le temps.
    Et puis quand tout à fondu dans le doute, car le temps peut s'avérer être un ennemi, quand je n'ai plus su ou j'allais; l'ami Kent s'est pointé.
    L'air de rien, il a reprit ses pinceaux pour nous concocter un "Homme de Mars" tout en Noir et Blanc.
    Là , c'était trop !. De quoi j'avais l'air moi, à pinailler ma BD durant 5 ans  ?
    Et hop !, il a remit sans le savoir ma petite machine en marche !.
    Les envies tiennent à peu de choses, pour moi, elles reposent énormément sur les autres, sur les déclics qu'ils me provoquent,
    moteurs insoupçonnés de ma création, je tiens à les remercier plus que tout.

     

  • 02 - CLUB 55 (Herscher - 12/1998)

    medium_CLUB_55.2.jpg
    Suite au carnet du Littoral, Patrice de Colmont me propose une "plaquette publicitaire" pour son établissement. "Mais oui, bien volontier…"